25/06/2016

La Poivrote





La Poivrote (vol.alc. 7%) est brassée par la brasserie Mille Vertus. Sa robe ambrée est foncée, légèrement voilée et traversée par peu de bulles. Sa mousse crème n'est ni abondante ni persistante.
Au nez, c'est une odeur moyenne d'épice qui se dégage. Il y a aussi une note légèrement fruitée.
En bouche, le houblon et un côté acidulé se mélangent. L'amertume est franche. C'est une bière d'intensité moyenne. Sa texture est fluide.
L'arrière-bouche est épicé (c'est là que l'on prend conscience de la présence de poivre dans la recette).

Ma note : 6/10

19/06/2016

Pseudosue





La Pseudosue (vol.alc. 5,8%) est produite par la Toppling Goliath Brewing Company, dans l'Iowa. C'est une blonde, avec une robe limpide, peu de bulles et une mousse peu persistante.
L'intensité des arômes est moyenne et c'est le houblon qui ressort avec un parfum d'agrumes.
En bouche, c'est bien le houblon qui domine mais le malt est légèrement perceptible. L'amertume est douce. C'est une bière un peu acidulée, d'intensité moyenne et de texture légèrement plutôt fluide.
L'arrière-bouche est faite d'une légère amertume.

Ma note : 7/10


Merci à Bruno pour l'import ;-)

12/06/2016

Hop Ottin IPA





La Hop Ottin IPA (vol.alc. 7,0%) est une ambrée produite par la Anderson Valley Brewing Company. Sa robe aux reflets cuivrés est limpide et sa mousse crémeuse est abondante et persistante.
Les odeurs sont d'une faible intensité. C'est le houblon qui se démarque. Une note légèrement fruitée est également présente.
En bouche, le houblon confirme son omniprésence. L'amertume est plutôt douce. Sa texture est fluide, son intensité moyenne. Elle est aussi un peu sucrée.
C'est un mélange sucré/"alcoolisé" qui constitue l'arrière-bouche.

Ma note : 6/10

06/06/2016

Smashbomb Atomic IPA





La Smashbomb Atomic IPA (vol.alc. 6,0%) est une blonde cuivrée à la robe limpide des Canadiens de Flying Monkeys Craft Brewery. Sa mousse écrue et crémeuse est abondante et persistante.
L'intensité des arômes est faible. Le houblon est très présent.
En bouche, c'est aussi le houblon qui domine les débats. L'amertume est franche, la texture fluide et l'intensité de ses saveurs est assez corsée.
La finale est faite d'amertume.

Ma note : 6,5/10