23/02/2014

Page 24 L'Année 613





L'Année 613 (vol.alc. 6,6%) de la brasserie Saint-Germain est une bière rouge foncée à la robe limpide. Quelques fines bulles la traversent et sa mousse est dense et persistante.
C'est le houblon qui prend le dessus au niveau odeur. Néanmoins, cette dernière n'est pas de forte intensité.
Dès la première gorgée, le houblon confirme qu'il est le patron ! L'amertume n'est pas loin d'être franche et le contraste un peu acidulé. L'intensité des saveurs est assez corsée et la texture fluide.
En arrière-bouche, on garde une légère amertume.

Ma note : 6/10

22/02/2014

Page 24 Stout





La Page 24 Stout (vol.alc. 3,9%) est une bière de l'édition limitée "Black Edition" de la brasserie Saint-Germain. Sa robe noire et opaque est ornée d'une mousse aérée écrue ni abondante, ni persistante.
L'intensité de ses arômes est faible mais le malt arrive tout de même à se montrer, accompagné d'une note fumée.
En bouche, pas de surprise : la Stout présente une texture fluide et une intensité assez corsée. Elle propose une amertume franche (plus qu'une Guinness par exemple).
L'impression finale est faite d'une légère amertume.

Ma note : 8/10

 

19/02/2014

Villée





La Villée (vol.alc. 5,9%) est une blonde très très claire (limite une blanche foncée) de la Distillerie de Biercée. Sa robe est voilée et sa mousse est abondante mais pas persistante du tout.
Ses arômes sont de faible intensité et c'est un côté fruité (citronné) qui se distingue.
En bouche, c'est presque pareil : il y a toujours la présence du fruit mais les épices s'ajoutent à lui. L'amertume est douce. La bière est un peu sucrée et assez légère. Sa texture est fluide.
L'arrière-bouche est fruité.

Ma note : 5/10

 

16/02/2014

Ename Triple





La Ename Triple (vol.alc. 8,5%) est une blonde dorée de la brasserie Roman. Sa robe, entre limpidité et opacité, est parcourue de beaucoup de petites bulles et est surmontée d'une mousse blanche presque dense, abondante et persistante.
Son odeur est assez faible mais on sent tout de même le houblon et quelques notes épicées.
En bouche, c'est toujours le houblon qui tient le haut du pavé mais il y a un petit côté fleuri qui est présent. L'amertume est douce. L'intensité des saveurs est moyenne et la texture fluide. Elle est très douce en bouche.
En arrière-bouche, on retrouve une légère amertume.

Ma note : 8/10

 

15/02/2014

Rhub' IPA





La Rhub' IPA (vol.alc. 6,9%) est produite par la brasserie Saint-Germain (Page 24) en collaboration avec la brasserie norvégienne Nogne O. C'est une blonde claire à la robe limpide. Sa mousse blanche est aérée, abondante et persistante.
C'est le houblon qui domine les senteurs mais on devine un petit côté fruité.
En bouche, le houblon est toujours là mais il ne confère qu'une amertume très douce au breuvage. La Rhub' IPA est un peu acidulée et possède une intensité de saveurs assez corsée et une texture légèrement pétillante. Malgré la présence annoncée de la rhubarbe, on ne sent pas vraiment le goût du fruit pendant la dégustation.
Par contre, en finale, c'est bien un côté fruité -et très légèrement sucré, sans exagération- qui reste.

Ma note : 8/10

10/02/2014

Deugniet Goud Blond





La Deugniet Goud Blond (vol.alc. 7,5%) est produite par la Brasserie du Bocq. C'est une blonde légèrement dorée à la robe limpide parcourue de beaucoup de petites bulles. Sa mousse écrue est très abondante, très persistante et aérée.
Ses arômes d'intensité moyenne sont dominés par le houblon qui est accompagnée par une note fleurie.
En bouche, le houblon confirme sa domination. L'amertume est douce mais néanmoins assumée (j'aurais pu écrire "presque franche"). Malgré cette présence incontestable, cette bière est d'un contraste plutôt sucré. L'intensité de ses saveurs est assez corsée et sa texture est fluide.
C'est un mélange particulier de sucré et d'amertume qui fait la finale.

Ma note : 8/10

 

02/02/2014

Belle-Vue Kriek Classique





La Belle-Vue Kriek Classique (vol.alc. 5,1%) est une bière rouge, à la cerise bien entendu, de la brasserie Belle-Vue. Sa mousse rosée n'est vraiment pas abondante et pas du tout persistante. Les bulles qui la traversent sont très petites et en faible quantité.
Ses arômes, d'intensité assez faible, dégagent essentiellement une odeur fruitée.
En bouche, le côté fruité est rejoint par le houblon. L'amertume est très légère et la bière a plutôt un côté aigre-doux appréciable. Elle est plutôt sucrée mais sans exagération. Sa texture est fluide, à la limite d'être pétillante.
C'est le fruit qui reste en arrière-bouche.

Ma note : 6,5/10